DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Immigration : l'Espagne tape du poing sur la table

Vous lisez:

Immigration : l'Espagne tape du poing sur la table

Taille du texte Aa Aa

Après une arrivée record de plus de 1500 clandestins ce week-end sur les îles Canaries, Maria Teresa Fernandez de la Vega, vice-Présidente du gouvernement espagnol, a prévenu les pays africains concernés.

“Nous rappelons aux pays d’origine des immigrants qui sont arrivés sur nos côtes ces dernières semaines que nous n’allons plus tolérer qu’ils continuent à y arriver ; que nous n’allons plus accepter le non-respect des accords bilatéraux et multinationaux signés et que nous allons agir avec fermeté. Je répète : que ce soit bien clair que tous ceux qui rentrent en Espagne de façon irrégulière tôt ou tard sortiront d’Espagne.”

En effet Madrid insiste depuis des semaines pour que soit appliquée une disposition qui stipule que les états doivent accepter le retour de leurs nationaux sans aucune formalité.

Selon un récent sondage, ce problème de l’immigration clandestine est devenu pour les Espagnols la source de préoccupation numéro un, devant même le chômage.