DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nicolas Sarkozy tente de convaincre les jeunes Français

Vous lisez:

Nicolas Sarkozy tente de convaincre les jeunes Français

Taille du texte Aa Aa

Séduire les jeunes et les déçus de la gauche. A un peu plus de 7 mois de la présidentielle en France, Nicolas Sarkozy a prononcé un véritable discours de campagne ce dimanche à Marseille. Le ministre de l’Intérieur est actuellement le mieux placé pour représenter la grande formation de droite, l’UMP, lors de l‘élection de 2007. Johnny Halliday, la star du rock français avait pris place au premier rang. Nicolas Sarkozy fait sienne l’une de ses chansons, ‘‘L’envie d’avoir envie’‘. ‘‘Je veux vous redonner ce qu’on vous a fait perdre de plus précieux, cher Johnny, l’envie d’avoir envie. A ceux qui ne veulent plus rien, je veux redonner envie de vouloir, je veux redonner à chacun l’envie de relever tous les défis.’‘

Nicolas Sarkozy se présente comme le candidat de la rupture avec la politique du passé. Attaquée dans son propre camp, cible du ministre de l’Intérieur, la favorite socialiste Ségolène Royale s’est défendue aujourd’hui devant 2 000 militants de son parti. Elle se présente comme l’anti Sarkozy. ‘‘Je ne suis pas la rupture, je suis le combat pour la justice avec les Socialistes, je ne suis pas pour casser, je suis pour transmettre’‘, répond la présidente de la Région Poitou-Charentes.

Entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy, Jean-Marie Le Pen compte bien jouer un rôle. Devant ses militants, le chef du Front national, le parti d’extrême droite, a raillé la rupture promise par Nicolas Sarkozy. Pour lui le ministre de l’Intérieur qui fut maire et député serait plutôt un apparatchik du système politique français. ‘‘Alors, écoutez Monsieur, dans la situation où vous êtes, il y a deux solutions, si vous êtes vraiment radical, vous devez vous tirer une balle dans la tête. Et si vous êtes croyant, vous devez revêtir la bure et vous retirer dans une abbaye pour prier longuement sur les pêchés que vous n’avez cessé de commettre.’‘

Pour le président du Front national les jeux ne sont pas faits. Il se verrait bien au second tour de la présidentielle, comme lors de la dernière élection, il y a 4 ans.