DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Parlement turc doit donner son feu vert à l'envoi d'un contingent au Liban

Vous lisez:

Le Parlement turc doit donner son feu vert à l'envoi d'un contingent au Liban

Taille du texte Aa Aa

Les députés sont appelés à se prononcer sur une participation pour un an à la Finul renforcée. Le gouvernement pourrait envoyer jusqu‘à 1000 soldats. La Turquie dispose d’un atout précieux pour dépêcher des hommes au Liban. Tout en ayant des liens étroits avec l’Iran ou la Syrie, elle est aussi l’un des rares pays musulmans à entretenir de bonnes relations avec Israël. Mais cette participation se heurte à l’opposition d’une grande partie de la population. Quelque 2000 personnes ont manifesté à Ankara contre la décision du gouvernement. A l’unisson, l’opposition et les organisations pacifistes dénoncent la menace d’un bourbier libanais, estimant que les soldats turcs s’exposent à de graves dangers. Pour rassurer ses opposants, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a réaffirmé que le désarmement du Hezbollah ne faisait pas partie de la mission. Avec cette participation à la Finul, Ankara espère bien marquer des points dans ses négociations d’adhésion à l’Union européenne.