DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pour la première fois depuis la fin du conflit, un vol civil atterrit à Beyrouth

Vous lisez:

Pour la première fois depuis la fin du conflit, un vol civil atterrit à Beyrouth

Taille du texte Aa Aa

L’appareil de la Qatar Airlines s’est posé lundi dans la capitale libanaise. La compagnie souhaite reprendre ses vols réguliers et directs vers le pays du Cèdre malgré le blocus imposé par Israël. Le Secrétaire général des Nations unies doit lui faire face aux pressions de l’Etat hébreu qui exige la libération des deux soldats de Tsahal capturés par le Hezbollah le 12 juillet. “Je ne peux mentionner un accord quelconque mais je dois souligner que les deux parties ont accepté les bons services du Secrétariat général (de l’ONU) pour résoudre ce problème”, estime Kofi Annan. “J’y travaillerai et désignerai quelqu’un qui pourra oeuvrer en toute discrétion avec eux pour trouver une solution”.

La situation diplomatique n’en reste pas moins tendue. Le Liban a décidé de porter plainte contre l’Etat hébreu devant les Nations unies. Beyrouth estime que le blocus israélien constitue une infraction à la résolution 1701.