DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le français Vivendi devient le premier éditeur mondial de musique

Vous lisez:

Le français Vivendi devient le premier éditeur mondial de musique

Taille du texte Aa Aa

Universal Music, filiale du groupe français Vivendi a acquis la filiale d‘édition musicale de l’allemand Bertelsmann : BMG Music Publishing pour un milliard et 630 millions d’euros. Avec cet accord, Universal Music qui était déjà la première major du disque devient le premier éditeur mondial de musique. Universal a battu pour la reprise de BMG Music Publishing six autres prétendants dont les américains Viacom et Warner Music ainsi que deux fonds de capital risque américains.
Désormais le camembert des parts du marché mondial de l’industrie du disque est encore plus dominé par Universal Music avec 37%; les indépendants viennent en deuxième position avec 25% : puis Sony Music avec 14,1%, le britannique EMI avec 12% et Warner Music avec 11,9.
BMG Publishing détient les droits sur plus d’un millions de titres, de Gilbert Bécaud à Britney Spears en passant par Avril Lavigne. Son chiffre d’affaires était de 371 millions d’euros en 2005. Les éditeurs de musique qui sont en partie protégés des questions liées au piratage qui déstabilisent les maisons de disques, sont devenus très convoités car ils gagnent de l’argent à la fois sur la vente de CD ou le téléchargement de titres et sur les droits perçus quand tel ou tel chanson de leur catalogue est interprètée en concert ou dans les médias. L’opération sera soumise aux autorités européennes et américaines de la concurrence : les premières avaient cassé en juillet dernier la fusion réalisées en 2004 entre les maisons de disques Sony Music et BMG Recorded Music.