DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

George W. Bush reconnaît pour la première fois l'existence de prisons secrètes de la CIA

Vous lisez:

George W. Bush reconnaît pour la première fois l'existence de prisons secrètes de la CIA

Taille du texte Aa Aa

Moins d’une semaine avant le cinquième anniversaire des attentats du 11 septembre, le président américain reconnaît l’existence de prisons secrètes de la CIA hors des Etats-Unis.
George W. Bush admet en outre que Washington a eu recours à des méthodes d’interrogatoires “rudes”.
“Dans quelques cas nous avons déterminé que certains des individus que nous avions capturés présentaient une réelle menace et pouvaient détenir des informations utiles pour nous et nos alliés afin de prévenir de nouvelles attaques”, affirmait mercredi le président américain.
“Dans ces cas, nous avons placé les individus dans des endroits où ils pouvaient être détenus secrètement, afin d‘être interrogés par des experts et éventuellement poursuivis pour actes terroristes”, souligne George Walker Bush avant d’ajouter : “Un petit nombre de chefs terroristes présumés, capturés durant la guerre, ont été placés en dehors des Etats-Unis, dans le cadre d’un programme de la CIA. “
George W. Bush a en outre annoncé que le cerveau présumé des attentats du 11 septembre, Khaled Cheikh Mohammed, et 13 autres responsables d’Al Qaïda, étaient détenus à Guantanamo pour être jugés par une commission militaire. Encore faut-il que le Congrès américain adopte une proposition de loi permettant un tel procès.