DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nicolas Sarkozy en campagne sur l'Europe à Bruxelles

Vous lisez:

Nicolas Sarkozy en campagne sur l'Europe à Bruxelles

Taille du texte Aa Aa

Nicoals Sarkozy veut un mini-traité sur l’Europe. C’est l’une des principales idées qu’a défendu à Bruxelles le ministre français de l’Intérieur, et candidat favori de la droite pour la présidentielle de 2007. Invité par la Fondation des Amis de l’Europe, il a plaidé pour une rupture dans le fonctionnement des institutions européennes :

“Il faut recourir à un mini-traité pour réaliser les réformes institutionnelles les plus urgentes et il faut que ce mini-traité soit discuté, proposé et ratifié dans un délai qui ne saurait excéder plusieurs mois”. Le discours de Nicolas Sarkozy a été perçu à Bruxelles comme de nature à relancer le débat sur l’Europe…. le ministre français a aussi promis que la question serait au coeur de la campagne présidentielle française.

“La seule façon de sauver l’Europe politique c’est de faire sauter, j’emploie le mot, le verrou de l’unanimité. Un pays devrait pouvoir dire non pour lui, mais sans que ce non handicape le projet des autres. Il n’est pas concevable qu’un seul état membre puisse empêcher l’Union d’avancer”.

D’autres idées, comme celle d’un impôt européen, ont été avancées, elles sont jugées rassurantes par Karel Lanoo, expert en politique européenne, qui envisage un Sarkozy président : “Nous aurions des deux côtés du Rhin, en France et en Allemagne, beaucoup plus de leadership que nous n’en avons aujourd’hui. En Allemagne, ce leadership a été retrouvé avec Merkel, il le faut aussi en France et je pense que ce discours a rassuré beaucoup de monde ici à Bruxelles. Disons que si Sarkozy est élu, Ce leadership sur le front européen sera restauré aussi en France”.

A son tour, Ségolène Royal, candidate à l’investiture socialiste pour la présidentielle, viendra elle aussi à Bruxelles la semaine prochaine pour parler d’Europe.