DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Neuf nouveaux survivants après l'accident dans la mine de Darassoune

Vous lisez:

Neuf nouveaux survivants après l'accident dans la mine de Darassoune

Taille du texte Aa Aa

Du thé et un peu de convivialité. C‘était le premier moment de réconfort pour les mineurs qui sont ressortis vivants ce samedi des entrailles d’une mine d’or en Sibérie orientale après deux jours passés au fond. Trois hommes sont d’abord remontés à la surface tous seuls, malgré l’incendie qui se poursuivait, puis les secouristes sont allés récupérer six de leurs collègues.

“On a suivi le courant d’air frais dans le tunnel, témoigne un rescapé, mais tous les passages semblaient bloqués. Au moins, on avait de l’air. On s’est assis, on a attendu et quand la fumée s’est dissipée, on a pu passer”. L’incendie s’est déclaré jeudi dernier à l’aube dans le puits principal de la mine de Darassoune. Il aurait été provoqué par des travaux de soudure qui ont enflammé les structures de bois. 33 mineurs en tout avaient été pris au piège et avec quatre nouveaux corps retrouvés ce samedi, le bilan des victimes est passé à 16. Huit hommes restent au fond de la mine située dans la région de Chita, limitrophe de la Chine et de la Mongolie. Les recherches se poursuivent mais la chaleur et la fumée les ralentissent toujours. Les espoirs sont de plus en plus minces.