DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La visite de Tony Blair au Liban

Vous lisez:

La visite de Tony Blair au Liban

Taille du texte Aa Aa

Le premier ministre britannique est arrivé au pays du Cèdre où il n’est pas le bienvenu. Ce en raison de sa prise de position pendant la guerre. Tony Blair, allié inconditionnel des américains avait refusé d’appeler au cessez -le feu. Cette visite “Eclair” à Beyrouth intervient après un déplacement officiel en Israël, où Tony Blair a rencontré les familles des soldats israéliens capturés le 12 juillet dernier par des miliciens du Hezbollah.

Le chef du gouvernement britannique a été invité par le premier ministre libanais Fouad Siniora. Pourtant, cette visite accroît les tensions au sein de la majorité parlementaire libanaise entre les pro- Hezbollah et les pro-occidentaux. Le journal As Safir avait même titré ce matin “ le sale anglais est chez nous”. Pour contrôler les manifestations, les forces de sécurité libanaise ont quadrillé la ville. Le centre de Beyrouth a été fermé.