DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Immigration clandestine en Espagne José Blanco veut donner un grand coup de frein

Vous lisez:

Immigration clandestine en Espagne José Blanco veut donner un grand coup de frein

Taille du texte Aa Aa

Confrontée chaque jour à des arrivées massives de clandestins dans les Canaries l’Espagne cherche des solutions. José Blanco souhaite donner un grand coup de frein à l’immigration. Le numéro deux socialiste estime que le marché du travail, qui a profité de dix ans de croissance économique à marche forcée, ne peut plus “absorber” de nouveaux immigrants. “Ceux qui viennent en toute légalité” dit-il, “pourront entrer dans le pays suivant les offres de travail et les dispositions du gouvernement”. Le socialiste va même plus loin assurant que l’immense majorité des sans-papiers devra être expulsé… L’opposition, elle, fustige l’incapacité du gouvernement à résoudre le problème. Le dirigeant du PP, Mariano Rajoy : “Personne ne peut dire que notre parti ne travaille pas à la résolution de ce problème. Ce qui est certain en revanche c’est l’inefficacité du gouvernement qui a atteint un seuil inadmissible dans une démocratie moderne”.

Maria Teresa Fernandez de la Vega a répliqué que toutes les mesures proposées par l’opposition avaient été mises en oeuvre.
La numéro 2 du gouvernement a suggéré à Mariano Rajoy de souscrire à un grand pacte national pour trouver de nouvelles pistes de réflexion sur le sujet.