DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Immigration clandestine : le gouvernement espagnol propose un pacte national à l'opposition

Vous lisez:

Immigration clandestine : le gouvernement espagnol propose un pacte national à l'opposition

Taille du texte Aa Aa

Le discours sur l’immigration se durcit en Espagne. L’arrivée massive de clandestins aux îles Canaries préoccupe de plus en plus d’espagnols et embarrasse le gouvernement qui doit subir les attaques de l’opposition. Les socialistes amorcent tout doucement un virage politique sur le sujet. “Puisque toutes les mesures annoncées par M. Rajoy sont des mesures qui sont déjà mises en oeuvres par le gouvernement, je pense qu’il devrait souscrire à l’idée de former un grand pacte national pour lutter contre l’immigration” a déclaré Maria Teresa Fernandez de la Vega, numéro 2 du gouvernement.

Trop tard rétorque le Parti Populaire qui dénonce l’effet d’appel provoqué par les régularisations de sans papiers. Eduardo Zaplana porte-parole de l’opposition au parlement explique : “ Quand le gouvernement dit qu’on peut toujours discuter, il oublie une chose fondamentale, c’est l’erreur qu’il a commis. Il sera très difficile d’arriver à un accord si le ministre du travail n’arrête pas de suggérer qu’il va y avoir d’autres régularisations”. Lundi le socialiste José Blanco estimait que le marché du travail avait atteint ses limites et que l’immense majorité des sans-papiers devrait être expulsée.