DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ford : vers un durcissement du plan social

Vous lisez:

Ford : vers un durcissement du plan social

Taille du texte Aa Aa

Le conseil d’administration du constructeur automobile américain examine mercredi et jeudi les mesures supplémentaires du plan de restructuration des activités nord-américaines. Le nouveau PDG du constructeur : John Mullaly : réducteur en chef des coûts chez Boeing avant de venir chez Ford, a du pain sur la planche car les derniers résultats font jaser : Ford a accusé une perte nette de 1 milliard et 140 millions d’euros au premier semestre 2006. et les critiques sur l’avancée de la restructuration du groupe ont pris de l’importance. Le plan connu à ce jour prévoit la fermeture de 14 usines et la suppression de 30.000 emplois d’ici 2012, après les 4.000 suppressions de postes enregistrées parmi les cols blancs du groupe. Mais cette restructuration pourrait se durcir sous la pression des mauvais résultats : on parle d’un raccourcissement de l’exécution du plan social dont l’achèvement serait fixé à 2008 et non 2012.

Outre le volet social, Ford a déjà annoncé son intention de se défaire de sa marque Aston Martin. Mais vendredi, le conseil d’administration – au sein duquel siège toujours Bill Ford qui a passé la main au niveau exécutif il y a quelques jours -pourrait annoncer la cession d’une autre marque célèbre : Jaguar, pour dégager des liquidités en direction de ses marques plus rentables.