DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'assassinat du N°2 de la Banque centrale inquiète les milieux d'affaires

Vous lisez:

L'assassinat du N°2 de la Banque centrale inquiète les milieux d'affaires

Taille du texte Aa Aa

Le n°2 de la banque centrale russe Andreï Kozlov a été assassiné dans la nuit de mercredi à jeudi, le gouvernement a rendu hommage à ce haut-fonctionnaire à l’ouverture du conseil des Ministres, à Moscou. Andreï Kozlov s‘était donné pour mission d’assainir le système bancaire. Il avait notamment retiré les licences de plusieurs banques accusées de blanchir de l’argent. Cela n’a pas manqué de lui créer des ennemis. L’attentat s’est produit dans la soirée : des inconnus lui ont tiré dessus alors qu’il sortait d’un stade de football. L’homme est mort à l’hôpital où il avait été transporté. Son chauffeur a lui aussi été tué. Plusieurs sources évoquent la piste de tueurs à gages embauchés pour cet assassinat.

Ce genre de pratiques était assez courant dans les années 90, mais cela avait quasiment disparu. D’où la stupeur aujourd’hui dans les milieux financiers. “On est inquiets”, estime Andreï Murychev, patron des banquiers russes. “On a le sentiment de revenir 10 ans en arrière, quand ce type de méthode était utilisé pour régler les problèmes.” Andreï Kozlov est la plus haute personnalité assassinée à Moscou depuis l’arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine en 2000.