DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nucléaire iranien : "aucun accord n'est possible si les menaces de sanctions persistent" menace l'Iran

Vous lisez:

Nucléaire iranien : "aucun accord n'est possible si les menaces de sanctions persistent" menace l'Iran

Taille du texte Aa Aa

L’Agence internationale de l‘énergie atomique a accusé une commission du Congrès américain de mentir sur l’Iran. L’AIEA proteste contre un rapport du mois d’août qui contiendrait des informations erronées et trompeuses, présentant Téhéran comme une menace. Les Iraniens, de leur côté, ont réaffirmé vouloir reprendre les négociations sur leur programme nucléaire sans conditions préalables. Selon eux, un accord reste possible si aucune menace n’est brandie. L’ambassadeur iranien auprès de l’AIEA, Ali Asghar Soltanieh : “Le dossier du nucléaire iranien doit être rendu à l’AIEA et nous voulons un désengagement total du Conseil de sécurité des Nations unies. J’espère que le message est passé à tout le monde : l’Iran est en faveur d’un règlement pacifique de cette question, par le dialogue et la négociation”.

Depuis le début de l’affaire, la Chine, membre permanent du Conseil de sécurité, est contre l’idée de sanctions. Le Premier ministre chinois l’a rappelé à l’occasion de son voyage en Allemagne. Wen JiaBao estime que des sanctions auraient l’effet inverse. Pékin appelle néanmoins Téhéran à plus de coopération. Les six grandes puissances impliquées dans les négociations doivent se retrouver la semaine prochaine à New York.