DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ford (re)serre les boulons

Vous lisez:

Ford (re)serre les boulons

Taille du texte Aa Aa

En réponse à une perte de plus d’un milliard d’euros au premier semestre, le constructeur automobile américain va supprimer 10.000 nouveaux emplois. Le conseil d’administration a également repoussé la date du retour au profit pour les activités nord-américaines. Avec un objectif qu’a détaillé le nouveau patron de Ford Alan Mullaly. “La chose la plus importante que nous ayons à faire est de formater notre compagnie, et notre capacité de production à la demande du marché et surtout investir dans les produits et les services, les voitures et les autres véhicules que les clients veulent vraiment”. Ford : désormais 4ème constructeur mondial pour le chiffre d’affaires a donc décidé de renforcer et accélérer son plan de restructuration. le groupe ne prévoit pas de profit avant 2009 en Amérique du Nord. Son plan de suppressions d’emplois : 14.000 en 2006, se montera au total à 44.000 avec les 30.000 suppressions restantes avant la fin 2008 alors que le plan précédent parlait de l’année 2012. Ford a également décidé de fermer 14 sites de production aux Etats Unis.

Le constructeur a dit s’attendre à une réduction de sa part de marché à 14-15% contre 17% à l’heure actuelle sur le territoire américain. Ford qui va proposer à ses 75.000 salariés des départs volontaires va provisionner environ 3 milliards et demi d’euros dans ses comptes 2006 pour payer ses départs. Le nouveau plan ne comporte pas de cession d’actifs : ni la branche crédit du constructeur, ni d’autres marques automobiles autres que la marque de voitures de sport britanniques Aston Martin pour laquelle Ford recherche déjà un repreneur.