DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La journaliste et polémiste italienne Oriana Fallaci est morte

Vous lisez:

La journaliste et polémiste italienne Oriana Fallaci est morte

Taille du texte Aa Aa

Elle avait 77 ans. Elle souffrait d’un cancer. Né en 1929, cette journaliste italienne était devenue ensuite écrivain. Elle avait fait scandale en 2002 avec son livre “La Rage et l’Orgueil”, écrit après les attentats du 11 septembre 2001. Un écrit controversé sur l’islam qui fait écho aux propos tenus mardi par Benoit XVI comme l’explique Gaetano Pedulla, le directeur du journal “Il Tempo : “Le pape avec son avertissement a mis en évidence le grand danger des fondamentalismes. Et cela, Oriana Fallaci l’avait vu bien avant les autres, tout en ne soulignant pas la mésentente entre les civilisations mais la nécessité de les faire dialoguer, et ce n’est pas simple. Une bataille qu’elle avait combattu de façon virulente surtout après le 11 septembre”.

Benoit XVI l’avait reçu discrètement en août 2005. Oriana Fallaci avait également écrit Un Homme, Lettre à un enfant jamais né ou encore la Force de la Raison. Oriana Fallaci avait commencé sa carrière à 17 ans. Ancienne reporter de guerre notamment au Vietnam et au Moyen-Orient, elle avait rencontré et interviewé tous les grands de la planète. Elle a également travaillé pour des grands titres de la presse étrangère aux Etats-Unis, en France ou en Allemagne. Oriana Fallaci partageait son temps entre Florence, sa ville natale, et New-York, sa ville d’adoption.