DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La crise chez Telecom Italia vire à la tempête politique en Italie

Vous lisez:

La crise chez Telecom Italia vire à la tempête politique en Italie

Taille du texte Aa Aa

Guido Rossi qui fut président du premier groupe italien de télécoms au moment de sa privatisation en 1997 va remplacer Marco Tronchetti Provera. Ce dernier a démissionné vendredi soir après un conseil d’administration extraordinaire de l’entreprise.

Le départ de Marco Tronchetti Provera intervient après l’annonce d’une réorganisation radicale de la stratégie industrielle du groupe qui vise à scinder deux des activités essentielles, les activités fixe et mobile pour se concentrer sur le haut débit. Telecom Italia ploie sous une dette de plus de 41 milliards d’euros. Une nouvelle stratégie industrielle mal accueillie par le gouvernement italien.

Interrogé par l’agence Ansa concernant les propos de Marco Tronchetti Provera qui a indiqué avoir démissionné pour éviter un conflit avec le gouvernement, Romano Prodi a réagi depuis la Chine où il est en visite officielle. “Je n‘étais pas au courant, s’il a soutenu cela, ce n’est tout simplement pas vrai, “ a affirmé le président du conseil.

En déplacement dans le Sud de la péninsule, Silvio Berlusconi en appelle au parlement et demande à Romano Prodi de venir s’expliquer. “Ce sont les groupes parlementaires qui doivent en discuter et Prodi devra prendre acte de ce que le parlement décidera”. L’opposition de droite avait dénoncé auparavant une ingérence du gouvernement.