DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chirac ne veut plus d'une saisine du Conseil de sécurité sur le nucléaire iranien

Vous lisez:

Chirac ne veut plus d'une saisine du Conseil de sécurité sur le nucléaire iranien

Taille du texte Aa Aa

Voici une proposition qui conforte la position du président iranien Mahmoud Ahmadinejad, en visite aujourd’hui au Venezuela. Le Français Jacques Chirac suggère que les six grandes puissances en charge du dossier nucléaire iranien renoncent à saisir le Conseil de sécurité de l’ONU en vue d‘éventuelles sanctions. Le chef de l’Etat français propose également que la suspension de l’enrichissement d’uranium ne soit plus un préalable aux négociations mais intervienne au cours des discussions.

Ces déclarations interviennent alors que l’AIEA se réunit aujourd’hui à Vienne pour faire le point sur le dossier iranien. Elles arrivent surtout à la veille de l’ouverture de l’Assemblée générale des Nations unies à New York où le nucléaire iranien sera l’un des sujets phares. Une grande partie de la communauté internationale soupçonne la République islamique de chercher à se doter de l’arme atomique sous couvert d’un programme civil. Les Etats-Unis sont en pointe sur la question des sanctions alors que Pékin, Moscou et Paris plaident pour une solution négociée.