DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Russie retire à Shell sa licence pour le gisement Sakhaline 2

Vous lisez:

La Russie retire à Shell sa licence pour le gisement Sakhaline 2

Taille du texte Aa Aa

Le Parquet général russe a exigé du pétrolier anglo-néerlandais d’interrompre sa participation au projet d’exploitation de gisements de gaz sur l‘île de Sakhaline. Selon lui, le pétrolier Shell n’est pas en conformité du point de vue écologique pour ses installations. Shell ne devrait donc pas pouvoir passer à la phase 2 de ses opérations de forage sur cette île de la côte pacifique.

En fait, le décret qui concluait positivement sur l’expertise écologique qui avait été menée sur le site que Shell exploitait, a été annulé : “la compagnie ne satisfaisant pas, affirme le Parquet général, aux garanties minimales requises par la loi russe”. Le consortium d’exploitation Sakhaline 2 est situé sur la côte pacifique de l’extrême Orient russe. Le gouvernement russe met la pression sur les compagnies étrangères actuellement car les concessions russes d’ExxonMobil et du français Total sont également menacées pour non-conformité technique cette fois-ci.