DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

OPA de Man sur Scania

Vous lisez:

OPA de Man sur Scania

Taille du texte Aa Aa

Le constructeur allemand de poids-lourds MAN a présenté lundi une offre de rachat de Scania, le second constructeur suédois de poids-lourds, pour la somme de 9,6 milliards d’euros : une offre que le constructeur suédois et ses deux principaux actionnaires ont rejetée.

Toutefois, la volonté du Pdg de MAN, Hakan Samuelson : ancien manager chez Scania, paraît inébranlable : “voilà la logique de l’opération : nous allons réunir deux sociétés fortes et nous allons créer un fabricant de poids-lourds dominant, en devenant le N°1 en Europe et le N°3 au monde. En mettant ensemble les ressources financières et technologiques, nous construisons une véritable plate-forme pour la croissance future, à un niveau global et international”.

Selon la fédération automobile allemande, un ensemble MAN-Scania détiendrait environ 28% du marché européen des poids lourds, contre un peu plus de 25% pour Volvo et environ 20% pour DaimlerChrysler et sa marque Mercedes : Volvo et Mercedes restant les deux premiers constructeurs mondiaux.

La holding Investor qui détient 19% des droits de vote a jugé que l’offre de MAN ne reflète pas la valeur et le potentiel de Scania. Quant à Volkswagen qui détient 34% des droits de vote, il juge que cette offre n’offre pas d’intérêt industriel au constructeur qu’il est : il l’a donc rejetée.

Il est donc clair que le groupe MAN devra revoir son offre à la hausse s’il veut voir aboutir sa volonté d’acquérir sa proie. En attendant, le constructeur allemand de poids-lourds a repris sans aucune condition préalable la participation de Renault dans Scania qui représente tout de même 5,2% des droits de vote et 2,8% du capital.