DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La fin d'un processus de régularisation de sans-papiers en France

Vous lisez:

La fin d'un processus de régularisation de sans-papiers en France

Taille du texte Aa Aa

Près de 30 000 personnes ont rempli la circulaire du 13 juin, mise en place par le ministre de l’Intérieur. Il s’agissait avant tout de régulariser les familles étrangères dont les enfants mineurs sont scolarisés dans l’hexagone. Selon Nicolas Sarkozy le nombre exact de régularisations s‘élève à 6.924. Les personnes dont le dossier n’a pas été retenu sont donc fichées et expulsables. Inacceptable pour le co-fondateur du réseau Education sans frontières. Selon Pablo Krasnoplosky, Nicolas Sarkozy “confirme qu’une toute petite partie – à peu près 20 % des personnes – ont obtenu satisfaction. Mais pour 80% d’entre elles, c’est le retour à la clandestinité ou le retour à la précarité. En tout cas, ça va générer beaucoup de colère”.

Pas assez de régularisation pour l’extrême gauche, trop selon l’extrême droite. Quoi qu’il en soit la France compterait entre 200 000 et 400 000 immigrés clandestins selon les estimations.