DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Retour au calme en Thailande, les putchistes renforcent leur emprise

Vous lisez:

Retour au calme en Thailande, les putchistes renforcent leur emprise

Taille du texte Aa Aa

Habituellement trépidantes, les rues de Bangkok étaient étrangement calmes au lendemain du coup d‘état militaire contre le Premier ministre Thaksin. Peu à peu, la population s’habitue à la situation, des roses et des bouquets sont même distribués aux militaires. A l‘évidence, beaucoup de thais leur sont reconnaissants d’avoir mis fin à des mois de crise politique.

Aux abords du palais du gouvernement, les chars sont partout. Mais même si ce pays qui a connu 18 putches depuis 1932 est habitué aux généraux, on reste inquiet sur l’avenir.

Tout en resserrant leur emprise sur le pays, les putchistes se sont engagés à respecter un calendrier pour un retour à la démocratie. Dans une conférence de presse, ils ont indiqué qu’ils allaient nommer un nouveau Premier ministre d’ici deux semaines, ainsi qu’une nouvelle assemblée nationale. Ensuite, ils quitteront le pouvoir. Ils prévoient même de nouvelles élections dans un an. ils ont aussi assuré bénéficier de l’assentiment du roi, vénéré ici, pour conduire l’exécutif intérimaire .

Au cours de l’année, de nombreuses manifestations organisées notamment par les élites de Bangkok ont condamné le régime de Thaksin, en place depuis 2001, et régulièrement accusé de corruption et d’abus de pouvoir. Si les Thailandais ne s’attendaient pas à l’emploi de la manière forte, beaucoup d’entre eux aspiraient à son départ, excepté dans les terres du nord, le fief de Thaksin. Un sondade a d’ailleurs indiqué que plus de quatre thaïlandais sur cinq approuvent le coup d’Etat.