DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

10 000 Hongrois manifestent pour la troisième nuit consécutive

Vous lisez:

10 000 Hongrois manifestent pour la troisième nuit consécutive

Taille du texte Aa Aa

Militants de droite ou d’extrême droite pour la plupart, réunis devant le Parlement hongrois à Budapest, ils continuent à exiger la démission du Premier ministre qui a reconnu avoir menti pour se faire élire. Le rassemblement avait, une fois encore, débuté dans le calme. Mais au fil des heures, les esprits se sont échauffés. Un groupe de skinheads a appelé la foule à les suivre pour provoquer de nouveaux incidents. Mais les policiers semblent avoir tiré des leçons des précédentes échauffourées.

Les forces de l’ordre avaient pris soin de bloquer les avenues attenantes à la place Kossuth. Après avoir poursuivi un groupe de jeunes néo-nazis, ils ont procédé à l’arrestation d’une dizaine de personnes. Le chef du gouvernement, lui, ne compte pas céder à la pression populaire. Ferenz Gyurcsany demande au leader de l’opposition conservatrice de renoncer à appeler les Hongrois à manifester samedi prochain.