DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'euthanasie en question en Italie après un appel desespéré au président de la République

Vous lisez:

L'euthanasie en question en Italie après un appel desespéré au président de la République

Taille du texte Aa Aa

Le débat sur l’euthanasie relancé en Italie. L’appel désespéré d’un italien au président de la République a rouvert le dossier. L’euthanasie est toujours considérée comme un délit passible de prison dans la péninsule. Piergiorgio Welby est atteint de dystrophie musculaire : “Je voudrais l’euthanasie, je veux qu’aux citoyens italiens soit donné la même opportunité qu’aux suisses, belges ou néerlandais” dit-il par le biais d’un ordinateur.

Piergiorgio Welby est le co-président d’une association qui milite pour le droit à mourir ; écoutez ce porte parole : “Réglementer l’euthanasie signifie combattre le phénomène de l’euthanasie clandestine et restituer à chacun le droit à la liberté de décider pour son corps et pour sa vie”. L‘église s’est contentée de rappeler sa position sur la question, la loi doit protéger les plus faibles a indiqué un cardinal. Le président italien Giorgio Napolitano a dit espérer qu’un débat ait lieu car le silence serait une attitude injustifiable.