DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fin de parti (travailliste) pour Tony Blair

Vous lisez:

Fin de parti (travailliste) pour Tony Blair

Taille du texte Aa Aa

C’est la 13ème et dernière fois que Tony Blair participe au Congrès des Travaillistes, en tant que chef du Parti. Cette réunion annuelle s’est ouverte hier à Manchester en Angleterre, sur fond de crise de succession. Mais selon le Premier ministre, la priorité du “Labour” est de s’occuper des préoccupations des Britanniques et non de régler les querelles internes.

Tony Blair, au plus bas dans les sondages de popularité, a annoncé son départ d’ici à un an. Pour le remplacer, Gordon Brown, 55 ans, fait figure de favori. Aujourd’hui, il doit d’ailleurs prendre la parole devant les 12 000 militants. Cela constitue un test pour l’actuel ministre des Finances jugé peu charismatique. Les Travaillistes attendent de leur prochain chef qu’il les mette en ordre de marche pour gagner les prochaines élections législatives en 2009.

Entre Tony Blair et Gordon Brown, les relations sont plutôt fraiches. Les partisans du 1er accusent le second d’avoir orchestré la rébellion au sein du Parti Travailliste et fomenté la mise à l‘écart de Tony Blair. Ce dernier a d’ailleurs refusé de soutenir publiquement Gordon Brown. Dans les derniers sondages, les Conservateurs font toujours course en tête devant les Travaillistes.