DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Retournement de situation pour les prix du brut

Vous lisez:

Retournement de situation pour les prix du brut

Taille du texte Aa Aa

La chute des cours du baril de pétrole a déjoué pas mal de prévisions d’analystes qui prévoyaient un baril de brut à 100 dollars avant la fin de l’année. Comment expliquer ce retournement du marché car il faut bien l’appeler ainsi. Depuis 10 semaines, le pétrole a reculé de 25%. Pour la première fois depuis le mois de mars, le baril de brent de la mer du nord est repassé sous la barre des 60 dollars ces jours-ci.

L’explication majeure c’est la réaction à retardement de l‘économie américaine à la hausse des prix de l‘énergie. Les Etats Unis : premier consommateur mondial, sont en train de s’essouffler et les prévisions de croissance des économistes sont revues à la baisse. C’est justement sur ces prévisions que reposaient les cours élevés du baril de brut.

Mais ce n’est pas la seule explication : la reprise de la production du géant pétrolier britannique BP, plus tôt que prévu dans la région de Prudhoe Bay en Alaska a d’ores et déjà détendu le marché. Deuxièmement, le réchauffement des relations entre la communauté internationale et l’Iran à propos de son programme d’enrichissement d’uranium a considérablement réduit la spéculation sur l’or noir. Au sein de l’OPEP : l’organisation des pays exportateurs de pétrole, les cours actuels du baril sont jugés raisonnables.