DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

4 ans de prison pour un sergent russe qui avait passé à tabac un jeune conscrit

Vous lisez:

4 ans de prison pour un sergent russe qui avait passé à tabac un jeune conscrit

Taille du texte Aa Aa

Un tribunal militaire de l’Oural a reconnu un sergent coupable d’abus de pouvoir. La famille de la victime a fait appel, déplorant un verdict trop clément. L’affaire a été révélée à la fin de l’année dernière. Le conscrit avait été victime d’un bizutage violent lors d’une fête bien arrosée pour fêter la nouvelle année. Il avait dû ensuite être amputé des deux jambes et des parties génitales pour stopper la gangrène qui s‘était déclaré.

Les médias russes ont donné un large écho à cette affaire qui a suscité un véritable tollé dans l’opinion. En février dernier, le ministre de la défense Sergueï Ivanov avait toutefois minimisé la pratique du bizutage dans l’armée russe et avait menacé de poursuites les médias accusés de déformer la réalité. Selon les ONG, les sévices physiques, les humiliations et les viols dans l’armée sont à l’origine de dizaines de morts, de centaines de tentatives de suicide et de milliers de désertions chaque année.