DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Shinzo Abe, nouveau Premier ministre du Japon, veut rendre sa fierté au pays

Vous lisez:

Shinzo Abe, nouveau Premier ministre du Japon, veut rendre sa fierté au pays

Taille du texte Aa Aa

Le conservateur Shinzo Abe a été élu à la chambre des députés par 339 voix sur 476. Le chef du parti libéral démocrate au pouvoir devient, à 52 ans, le plus jeune chef du gouvernement de l’après-guerre. Celui que l’on surnomme ici “le prince”, pour son aisance et son aspect bon chic bon genre succède à Junichiro Koizumi, qui a choisi de quitter le pouvoir au summum de sa popularité.

Shinzo Abe est le premier chef de gouvernement à ne pas avoir connu la guerre. Ses détracteurs le décrivent comme un nationaliste, qui va remettre le Japon sur le chemin du militarisme. L’ambition de Shinzo Abe, c’est en tout cas d’en finir avec la politique pacifiste du Japon, imposé par l’occupant américain en 1947. A la source de ce réveil identitaire, et de ce regain de fierté, la montée en puissance de la Chine. Pékin et Séoul suivent avec une grande attention l‘élection de ce nouveau Premier ministre qui aura fort à faire pour apaiser les tensions léguées par son prédécesseur. Les relations avec la Chine et la Corée du sud, toutes deux victimes de l’impérialisme militaire nippon lors de la seconde guerre mondiale, se sont sensiblement détériorées suite aux visites régulières de Junichiro Koizumi au sanctuaire Yasukuni, où reposent des criminels de guerre japonais condamnés après 1945.