DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dialogue avec les Musulmans sur fond d'autocensure

Vous lisez:

Dialogue avec les Musulmans sur fond d'autocensure

Taille du texte Aa Aa

Wolfgang Schäuble, le ministre allemand de l’Intérieur a rencontré des représentants de la communauté musulmane de son pays aujourd’hui. Une réunion qui intervenait dans un contexte tendu. L’Opéra de Berlin a décidé de déprogrammer Idoménée, une œuvre de Mozart. Il voulait éviter d‘éventuels débordements violents de la communauté musulmane. Dans ce spectacle, la tête coupée de Mahomet est exposée au public.

Cet acte prête à débat en Allemagne. ‘‘Moi, personnellement, je crois que l’annulation est une erreur’‘, explique la Chancelière Angela Merkel. ‘‘L’autocensure ne nous aide pas face à des gens prêts à la violence qui veulent commettre des crimes au nom de l’Islam.’‘

L’opéra affirme qu’il a agi ainsi pour protéger les spectateurs et son personnel. La police indique de son côté qu’elle n’a pas reçu de menaces particulières. Seule une personnalité musulmane a soutenu cette décision, mais elle aurait souhaité que cette pièce n’ait jamais existé. Idoménée avait été joué il y a trois ans, ne provoquant alors que quelques remous.

La Conférence qui a eu lieu ce mercredi devait aborder de fronts plusieurs sujets sensibles, l’enseignement de l’Islam à l‘école, la lutte contre l’extrémisme ou le respect, inconditionnel, des valeurs de tolérance et d’ouverture de la Loi fondamentale allemande. D’après Wolfgang Schaüble, un point a en tout cas fait l’unanimité entre représentants du gouvernement et dignitaires musulmans : le maintien nécessaire de l’opéra et le fait que tous les participants à la réunion devraient y assister.