DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Ukraine commémore le 65ème anniversaire du massacre de Babi Yar

Vous lisez:

L'Ukraine commémore le 65ème anniversaire du massacre de Babi Yar

Taille du texte Aa Aa

Une longue guirlande de chrysanthèmes et de lys blancs, en hommage aux victimes de l’un des plus odieux massacre de la seconde guerre mondiale, celui de Babi Yar, en Ukraine. 65 ans plus tard, le président ukrainien Viktor Ioutchenko et israélien Moshé Katsav sont venus se recueillir, dans cette banlieue de Kiev, à la mémoire des 34 000 victimes juives, qui en deux jours furent fusillées par les nazis et jetées dans un ravin. Une quarantaine de délégations étrangères et les présidents croate et monténégrin ont aussi assisté aux cérémonies religieuses, juives, orthodoxe et musulmanes.

Ce 29 septembre 1941, les nazis ont envahi Kiev depuis déjà 10 jours. Ils ordonnent aux juifs de se présenter à Babi Yar, avec leurs papiers et leurs affaires. Les juifs croient simplement à une déportation, et vieillards, femmes et enfants obéissent. Arrivés au ravin, ils sont abattus, en représailles à une série d’explosion contre des installations allemandes. Avec ce premier massacre de grande ampleur, les nazis auraient testé l’opinion publique, avant de mettre en œuvre la solution finale. Jusqu’en 1943, et l’arrivée de l’armée rouge, 60 000 personnes seront encore exterminées dans ce ravin, des juifs, mais aussi des tziganes, des résistants, des prisonniers de guerre soviétique.