DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un nouvel incident qui aggrave les tensions entre Tbilissi et Moscou

Vous lisez:

Un nouvel incident qui aggrave les tensions entre Tbilissi et Moscou

Taille du texte Aa Aa

Les autorités géorgiennes ont dévoilé à la presse des images montrant les six officiers russes qu’elles ont interpellés ce mercredi. Ces membres des renseignements militaires sont soupçonnés d’avoir recueillis des informations sur l’armement des forces géorgiennes et sur le programme de l’OTAN dans l’ex-République soviétique. Les suspects seraient également liés avec les organisateurs d’un attentat en 2005.

Les forces de sécurité géorgiennes encerclent toujours le commandement de l’armée russe pour le Caucase du Sud à Tbilissi. Depuis mercredi soir, la police maintient en place un cordon de plusieurs dizaines de voitures autour des bâtiments. Et elle ne compte pas lever le siège tant qu’un 7ème espion russe ne lui aura pas été livré.

Outre les six officiers russes, onze civils géorgiens ont aussi été arrêtés dans cette affaire. Le ministre géorgien de l’Intérieur Vano Merabishvili a indiqué que ses services avaient eu une information selon laquelle une très sérieuse provocation était planifiée.

Colère de Moscou… Le ministre russe de la Défense Sergueï Ivanov: “Nous demandons la libération immédiate de nos concitoyens. Ces actions dépassent complètement l’entendement. La Géorgie essaie de nous pousser à réagir de façon inappropriée. Hé bien, nous réagirons très bientôt mais de façon intelligente.” Première réaction: la Russie a rappelé son ambassadeur de Tbilissi et ordonné l‘évacuation d’une partie de son personnel diplomatique.