DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le plan de relance de Airbus : un traitement de choc ?

Vous lisez:

Le plan de relance de Airbus : un traitement de choc ?

Taille du texte Aa Aa

Le conseil d’administration d’EADS, la maison mère d’Airbus s’est réuni à Amsterdam pour approuver le traitement de choc que représente le plan de relance que le président d’Airbus doit présenter pour relancer le constructeur aéronautique. Christian Streiff doit annoncer ce plan de réorganisation industrielle en profondeur. En ce qui concerne l’emploi, un rééquilibrage devrait être engagé entre els sites adminsitratifs et industriels.

Ce qui préoccupe Michel Le Bris de la CGT EADS à Toulouse : “évidemment en termes d’emploi, en termes d‘équilibres régionaux, et y compris d’ailleurs en termes de devenir de la filière industrielle aéronautique, en France mais aussi en Europe; on a les pires inquiétudes”.

Les compétences de chaque usine vont en effet être redéfinies et une réflexion doit s’engager sur l’avenir des 17 implantations d’Airbus en Europe. Le plan industriel que doit annoncer le président d’Airbus comporte davantage de sous-traitance et de partenariats internationaux. Christian Streiff annoncera également les nouvelles dates de livraisons de l’A380 mais au-delà du traitement du gros porteur d’Airbus, c’est dans la réorganisation du constructeur européen que le nouveau plan va oeuvrer afin de lui donner les moyens de lutter avec Boeing, le concurrent américain qui a actuellement le vent en poupe.