DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moscou saisi le Conseil de sécurité pour résoudre le conflit avec la Géorgie

Vous lisez:

Moscou saisi le Conseil de sécurité pour résoudre le conflit avec la Géorgie

Taille du texte Aa Aa

La tension reste palpable en Géorgie devant le siège des “forces Russes stationnées dans le Caucase du Sud”. La police géorgienne encercle le bâtiment et réclame que leur soit livré un officier russe soupçonné d’espionnage militaire. Le Kremlin a rappelé son ambassadeur à Moscou et ordonné l‘évacuation d’une partie du personnel de son ambassade. Pour le président géorgien, les forces russes n’ont rien à craindre : “Nous allons observer toutes les procédures légales, et les droits de tous seront protégés. Je ne comprends pas toute cette hystérie, le fait de vouloir évacuer les militaires russes et leurs familles. Il ne pèse aucune menace sur les militaires russes et leur familles en Géorgie”.

L’histoire a débuté mercredi avec l’arrestation d’espions russes présumés et d’une dizaine de leurs complices géorgiens. Tbilissi assure qu’ils cherchaient à déstabiliser le gouvernement. Moscou a part ailleurs saisi le Conseil de Sécurité des Nations Unies pour dénoncer ce qu’elle considère être une nouvelle provocation du pouvoir géorgien.