DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le retrait israélien du Sud-Liban complet, à une exception près

Vous lisez:

Le retrait israélien du Sud-Liban complet, à une exception près

Taille du texte Aa Aa

Le retrait des troupes israéliennes du Sud-Liban est quasi total. Le drapeau israélien ne flotte plus sur le village de Marwaheen. Les chars et soldats de Tsahal sont partis. Ils ont franchi la frontière dans la nuit de samedi à dimanche, comme exigé par la résolution 1701 du Conseil de Sécurité de l’Onu.

L’armée libanaise doit se déployer dans les derniers secteurs évacués à partir de ce lundi. Pour les habitants des zones concernées, le départ des soldats israéliens est un soulagement : “Je suis très contente parce que les Israéliens quittent nos terres, lance cette habitante de Marwaheen. Ce qui s’est passé ne doit plus se reproduire, nous devons faire des sacrifices et être patients jusqu’au bout”.

A présent, seul le village de Gajar, à cheval sur la frontière libano-syrienne, est toujours occupé. Et il le restera, a fait savoir Tsahal, tant qu’un accord sur la sécurité dans ce secteur n’aura pas été trouvé avec l’armée libanaise et la FINUL renforcée.

La force internationale, aujourd’hui de 5.000 hommes, mais qui à terme en comptera 15.000, doit se déployer parrallèlement à l’armée libanaise dans l’ensemble du Sud-Liban.