DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coup dur pour le secteur des jeux en ligne

Vous lisez:

Coup dur pour le secteur des jeux en ligne

Taille du texte Aa Aa

Le vote aux Etats Unis d’un projet de loi qui supprime la principale source de revenus de sites de jeux en ligne, a fait chuter lundi les sites de poker et de casino qui étaient cotés en bourse tel que PartyGaming, le propriétaire du premier site de poker en ligne. Le projet de loi adopté par la chambre des représentants et le sénat américain interdit aux banques et aux émetteurs de cartes de crédit d’effectuer des paiements à des sites de jeu en ligne.
PartyGaming qui compte 19 millions de clients, a perdu plus de la moitié de sa valeur en bourse de Londres tout comme Sportingbet. Les opérateurs de sites tirent l’essentiel de leurs revenus des Etats Unis qui assurent 80% du marché mondial des jeux en ligne. Ce marché est évalué à 10 milliards de dollars : plus de 7 milliards d’euros.
Le site autrichien de paris en ligne bwin.com qui est par ailleurs dans le collimateur de la justice française reculait de 16% lundi à la bourse de Vienne. La loi votée par le congrès américain doit être promulguée cette semaine par le président Bush.