DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'affaire du Rainbow Warrior ressurgit et pourrait éclabousser Ségolène Royal, candidate à l'investiture socialiste pour la présidentielle de 2007

Vous lisez:

L'affaire du Rainbow Warrior ressurgit et pourrait éclabousser Ségolène Royal, candidate à l'investiture socialiste pour la présidentielle de 2007

Taille du texte Aa Aa

L’un des frères aînés de la candidate, Gérard Royal aurait posé les mines qui ont fait exploser le navire de l’association écologiste Greenpeace dans le port d’Auckland en Nouvelle-Zélande en 1985. Le sabotage avait coûté la vie à un photographe espagnol qui se trouvait à bord. Ségolène Royal a réagi à ces révélations : “ Je suis un peu surprise de cette polémique juste au lendemain de ma déclaration de candidature. Je ne sais pas si c’est une coïncidence. En tous cas, je crois que si les journalistes veulent des informations, ils doivent s’adresser au ministère de la Défense”.

A l’origine de ce rebondissement, un autre frère de Ségolène Royal, Antoine, qui, a lui-même pointé du doigt le rôle de son frère dans cette affaire. Deux agents secrets, les faux époux Turenge, ont déjà été condamnés dans ce dossier. Un dossier que la police néo-zélandaise a décidé de rouvrir après ces révélations.