DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La communauté amish choquée par le carnage dans une école aux Etats-unis

Vous lisez:

La communauté amish choquée par le carnage dans une école aux Etats-unis

Taille du texte Aa Aa

Interrogations après le carnage et cauchemar en Pennsylvanie aux Etats-Unis. Un homme armé a tué hier d’une balle dans la tête 3 filles dans une école de la communauté amish, communauté qui vit tranquillement en retrait de la modernité. Le tueur présumé s’est donné la mort à l’arrivée de la police. Plusieurs enfants, blessés, étaient dans un état critique hier soir. Le tueur présumé, Charles Roberts était marié et père de trois enfants. Il n’appartenait pas à la communauté amish.

Les Américains sont sous le choc et s’interrogent sur les raisons de ces meurtres. “Ce que je peux dire grâce à ces notes, c’est qu’il était en colère, contre la vie, contre Dieu, a indiqué le porte-parole de la police. Il a écrit des notes aux enfants.” Charles Roberts aurait dit à sa femme qu’il voulait se venger d’une affaire remontant à 20 ans. Après avoir fait irruption dans l‘école, il a relâché tous les garçons et a ligoté les filles avant les exécutions.

Une femme, issue de la communauté amish, souligne le drame qu’on vécu les enfants “qui n’ont pas la télévision et qui n’ont jamais vu de telles scènes” de violence. Les Amish, des descendants de protestants suisses-allemands, vivent dans un monde à part. Ils se déplacent à cheval, ont leur propres écoles, n’ont ni télévision ni électricité.