DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fin du détournement d'un avion turc vers l'Italie

Vous lisez:

Fin du détournement d'un avion turc vers l'Italie

Taille du texte Aa Aa

Le pirate de l’air, Hakan Ekinci est un déserteur dont la demande d’asile politique venait d‘être rejetée par l’Albanie et il risquait d‘être arrêté dès son arrivée en Turquie où il a déjà été condamné à plusieurs reprises pour escroquerie et vol. Il s’est converti au christianisme en 1998. Il semble avoir agi seul et voulait remettre un message au pape Benoit XVI comme l’explique un magistrat italien.

“Il a dit qu’il voulait faire une déclaration à la plus haute autorité de l‘église. Il n’avait pas de message écrit. Il affirme pouvoir faire cette déclaration en présence de son avocat afin qu’une copie écrite puisse être enregistrée”.

Le pirate de l’air s’est rendu mardi à la police vers 20h, heure de Bruxelles.

Le Boeing de la Turkish Airlines assurait la liaison entre Tirana et Istanbul. L’avion qui transportait 107 passagers et 6 membres d‘équipage a été détourné au-dessus de la Grèce et a pris la direction de Rome sur demande du pirate de l’air.

Des chasseurs F16 italiens l’ont contraint à attérir à Brindisi dans le Sud de l’Italie.

La police a ouvert une enquête mais tout lien entre les propos controversés du pape évoquant un lien entre islam et violence, et son voyage prévu en Turquie fin novembre semble écarté.