DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des municipales aux allures de test de popularité pour Mikhaïl Saakachvili

Vous lisez:

Des municipales aux allures de test de popularité pour Mikhaïl Saakachvili

Taille du texte Aa Aa

Un peu plus de 3 millions de Georgiens étaient appelés aux urnes ce jeudi, leur président est venu voter avec son fils sur les bras, alors que sa popularité décroit dans l’ancienne république soviétique qu’il dirige depuis 2003. Pour les analystes, il est clair que la crise avec Moscou, et la mise en avant des intérêts nationaux de la Géorgie, sont des manipulations électorales destinées à redorer l’image de Saakachvili, et discréditer la Russie. “Nous sommes prêts à nous battre pour la liberté et
une démocratie à l’Européenne”, a lancé le président.

Mais ces manœuvres politiques, les citoyens géorgiens s’en passeraient bien. La crise ouverte avec Moscou a provoqué la suspension de toutes les liaisons entre les deux pays. Pour Lyuda, la Georgienne, coincée à l’aéroport de Tbilissi, Poutine et Saakachvili sont responsables : “Qui s’occupe de nous maintenant, le gouvernement ? Les deux présidents sont bien tranquilles, mais il y a toujours des problèmes politiques et le peuple souffre. On a perdu nos visas pour la Russie, et notre argent.” Et la situation risque de devenir plus difficile encore, le prix du gaz fourni par la Russie va doubler en 2007, une décision qui aurait été prise avant le déclenchement de la crise…