DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : La grogne des instituteurs se poursuit

Vous lisez:

Grèce : La grogne des instituteurs se poursuit

Taille du texte Aa Aa

“L‘éducation n’est pas une marchandise”, pouvait-on lire sur les pancartes de ces instituteurs grecs, rassemblés dans les rues d’Athènes. 20 jours qu’ils sont en grève, pour réclamer des augmentations de salaire. Ce qu’ils veulent, c’est 1400 euros par mois, au lieu des actuels 950. Une exigence à laquelle le gouvernement de Costas Caramanlis répond en proposant une hausse de 105 euros sur 3 ans. Proposition rejetée en bloc par les instituteurs qui reconduisent leur grève, ils sont 85% à suivre le mouvement. Les syndicats dénoncent l’intransigeance du Premier ministre, qui de son côté brandit des raisons économiques. Dans les rues d’Athènes aujourd’hui les instituteurs ont été rejoints par d’autres syndicats.