DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Pologne tente de faire digèrer le bouclier antimissile américain à la Russie

Vous lisez:

La Pologne tente de faire digèrer le bouclier antimissile américain à la Russie

Taille du texte Aa Aa

Le bouclier antimissile américain est au centre des discussions ces deux jours entre Jaroslav Kaczynski et Sergueï Lavrov. Deux ans que le chef de la diplomatie russe n’avait pas mis les pieds en Pologne, c’est dire si la rencontre est importante. Le Premier ministre polonais se devait à tout prix de rassurer le ministre russe des Affaires étrangères, sur l’harmonie de leurs relations. Des relations empoisonnées par le choix de Washington d’installer sans doute en Pologne la troisième composante de son bouclier antimissile

“La Russie et la Pologne ont un intérêt commun évident dans le développement de nos relations bilatérales à grande échelle, souligne Sergueï Lavrov. Comme l’a précisé mon homologue, Madame la Ministre, il y a entre nos deux pays des questions dures et difficiles, mais nous sommes d’accord pour travailler au renforcement de nos relations bilatérales.” Le bouclier antimissile américain devrait s’installer pour la première fois en Europe, pour parer une attaque venue du Moyen-Orient, et surtout d’Iran. Il en existe deux autres, en Californie et en Alaska, pour contrer une menace nord-coréenne.