DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Réactions sur les marchés après l'annonce de l'échec des discussions Renault-Nissan-GM

Vous lisez:

Réactions sur les marchés après l'annonce de l'échec des discussions Renault-Nissan-GM

Taille du texte Aa Aa

A New-York, le titre General Motors s’est affaibli hier soir. L’action Renault, progressait de 1,23% vers midi à la Bourse de Paris.
Les trois constructeurs français, japonais et américain discutaient depuis le mois de juillet sur une alliance. Ils n’ont pas pu se mettre d’accord sur le principe d’une compensation financière. Compensation réclamée par le constructeur américain.
Selon Rick Wagoner, le PDG de GM, le conseil d’administration de General Motors a estimé que “cela aurait pu détourner le constructeur de ses efforts actuels de restructuration.”

Nissan et Renault restent ouverts à un partenariat avec un constructeur américain. Et les regards se tournent tout naturellement vers Ford, dont l’action a d’ailleurs rebondi juste après l’annonce d’hier soir. La porte-parole du constructeur japonais a déclaré aujourd’hui que “l’alliance entre Renault et Nissan pourrait être élargie à d’autres acteurs”.
Le groupe automobile français possède 44% de Nissan qui détient 15% de Renault.