DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Indignée, la communauté internationale parle désormais de sanctions pour condamner l'essai nucléaire nord-coréen

Vous lisez:

Indignée, la communauté internationale parle désormais de sanctions pour condamner l'essai nucléaire nord-coréen

Taille du texte Aa Aa

Pyongyang a suscité depuis hier une levée de boucliers. La réalité de cet essai doit encore être prouvée mais Kim Jong-il, le dictateur nord-coréen affiche sa satisfaction, son pays est peut être devenu une nouvelle puissance atomique mondiale. Un événement qui doit être saluée selon son ambassadeur à l’ONU : “Au lieu de se livrer à des déclarations irréfléchies ou d‘élaborer et d’adopter des résolutions, le Conseil de sécurité des Nations Unies ferait mieux de féliciter les scientifiques et les autres chercheurs nord-coréens”.

John Bolton, l’ambassadeur américain aux Nations Unies a proposé toute une série de sanctions à l‘égard de Pyongyang notamment un embargo commercial et financier et des inspections internationales sur les navires se dirigeant vers les ports nord-coréens. Washington souhaite également invoqué le chapitre 7 de la charte des Nations Unies qui autorise le recours à la force mais impose au Conseil de sécurité d’en détailler les conditions.

Après la réunion du Conseil hier, les 5 membres permanents et le Japon se réunissent aujourd’hui pour continuer à discuter de la réponse à l’essai de Pyongyang. Outre Washington, Tokyo appelle également à de nouvelles sanctions.