DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le site archéologique au milieu d'un parking souterrain

Vous lisez:

Le site archéologique au milieu d'un parking souterrain

Taille du texte Aa Aa

C‘était en 2003 : des ouvriers creusaient sous le Vatican pour aménager un parking, et ils sont tombés sur d’importants vestiges romains : une nécropole datant des premiers siècles après Jésus-Christ. Le site a été aménagé en musée, et il va ouvrir ses portes au public à la fin de la semaine.

Les archéologues ont mis au jour plus de 200 sépultures, des squelettes, des objets liés aux rites funéraires de l‘époque et des pièces de la vie quotidienne, le tout étonnamment bien conservé, et d’une grande richesse, comme l’explique le directeur des musées du Vatican : “un site aussi bien conservé après 2000 ans, c’est vraiment une découverte importante”. Et Francesco Buranelli d’expliquer que cette découverte “permet d’avoir à présent une vision encore plus complète de ce qu‘était la société romaine à l‘époque impériale, avec les riches, les pauvres, les esclaves affranchis, et ceux qui ne l‘étaient pas.” Et le directeur de qualifier le site de “Pompéi funéraire”, en raison de sa grande qualité des pièces mises à jour.

L’accès au complexe archéologique coutera 5 euros, avec forcément un parking juste à côté. La plupart des nécropoles datant de l‘époque romaine ont été découvertes en Italie dans les années 50.