DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Corée du Nord continue de jouer la surenchère

Vous lisez:

La Corée du Nord continue de jouer la surenchère

Taille du texte Aa Aa

Le régime totalitaire de Kim Jong-il considère les éventuelles sanctions examinées depuis mardi par le Conseil de sécurité de l’Onu comme une déclaration de guerre. “Si des sanctions internationales d’envergure sont décrétées contre nous, a martelé une présentatrice de la télévision nationale, nous les assimilerons à une déclaration de guerre”.

Le numéro deux du gouvernement nord-coréen parle de “contre-mesures concrètes pour faire face à l’attitude hostile des Etats-Unis”, mais sans préciser la nature de ces contre-mesures. Le Japon a déjà décidé d’infliger des sanctions à Pyongyang, dont la suspension de toutes les importations nord-coréennes. L’origine de l’explosion qui s’est produite en Corée du Nord n’est toujours pas claire. Si c‘était vraiment un essai nucléaire, alors il était raté, estiment les experts. “Un nouvel essai, prévient le responsable sud-coréen du dossier nucléaire, serait en tout cas extrêmement dommageable pour Pyongyang”. Mercredi matin, la télévision publique japonaise avait voulu voir les signes d’un nouveau test dans une secousse tellurique détectée en Corée du Nord. L’information a été très rapidement démentie mais la tension est encore montée d’un cran.