DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Exposition à Dresde en mémoire des victimes des programmes d'euthanasie et de stérilisation forcées du régime nazi

Vous lisez:

Exposition à Dresde en mémoire des victimes des programmes d'euthanasie et de stérilisation forcées du régime nazi

Taille du texte Aa Aa

Le régime nazi les considérait comme des sous-hommes. Ils étaient handicapés, victimes de maladies héréditaires ou incurables. Le Musée de l’Hygiène de Dresde en Allemagne honore depuis mercredi la mémoire de ces 600.000 victimes des programmes “d’euthanasie” et de stérilisation forcées du IIIème Reich à travers une exposition qui doit durer jusqu’en juin 2007.

Pour le directeur du Musée, cette exposition est un outil indispensable pour la mémoire et la pédagogie des jeunes générations : “Ce lieu fut l’un des sites les plus importants de la propagande pour la purification ethnique durant le régime nazi. Cette exposition est une excellente opportunité pour travailler avec les jeunes et les familiariser avec la xénophobie et le racisme”.

Sara Bloomfield travaille au Mémorial américain de l’Holocauste où l’exposition a déjà été présentée. Elle estime “que les médecins nazis ont été totalement corrompus par l’idée de perfection humaine et que cela révèle beaucoup de choses sur l’histoire mais aussi sur la nature humaine”.

Les nazis développèrent leur macabre politique de santé dès 1933, date de leur arrivée au pouvoir. Une politique qui devait trouver son tragique accomplissement dans les camps de la mort.