DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les députés français votent, et la Turquie voit rouge

Vous lisez:

Les députés français votent, et la Turquie voit rouge

Taille du texte Aa Aa

La réaction ne s’est pas fait attendre, quelques heures après le vote de l’Assemblée nationale pénalisant la négation du génocide arménien. L’ambassade de France à Ankara est la cible des manifestants. Ils jettent des œufs, crient des slogans hostiles à la France.

A l’heure où la Turquie négocie son adhésion avec l’Union Européenne, Ali Babacan, le ministre turc de l’Economie s’interroge : “Ce qui s’est passé en France soulève de nombreuses questions, pas seulement en Turquie mais aussi dans d’autres pays, sur les valeurs européennes, quelle est l’essence des valeurs de l’UE ? Les droits fondamentaux ? La démocratie ? La liberté ? Le respect de la loi ? Ce qui s’est passé en France aujourd’hui n’est pas dans la lignée des valeurs essentielles de l’Union européenne.”

La Turquie dénonce l’attitude hostile de la France, et la menace déjà de mesures de rétorsion économiques, dans les rues d’Ankara, les mots sont durs : “Il faut qu’on coupe toutes les relations avec la France. On a pas besoin de visiter ce pays. La Turquie devrait boycotter les produits français.” “Il n’y a pas de génocide dans l’histoire de la Turquie. Pourquoi on devrait l’admettre, c’est tout simplement faux”. La Turquie ne reconnait pas le caractère génocidaire du massacre de milliers d’ Arméniens entre 1915 et 1917. Ils auraient été un million et demi à perdre la vie.