DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Colère d'Ankara, critiques à Bruxelles après le vote des députés français pénalisant la négation du génocide arménien

Vous lisez:

Colère d'Ankara, critiques à Bruxelles après le vote des députés français pénalisant la négation du génocide arménien

Taille du texte Aa Aa

Ce vote a en revanche été salué par l’Arménie et par 200 manifestants d’origine arménienne près de l’Assemblée nationale. Cette proposition de loi socialiste a été voté à une large majorité comme l’explique Roland Blum, député UMP. “Il ne peut y avoir deux catégories de génocide. Le génocide juif a toujours été condamné alors que le génocide arménien ne l’est que dans certains cas. Il n5;y a pas de génocide à géométrie variable. On ne peut condamner la négation de certains génocides, et en accepter d5;autres”.

Malgré l’hostilité du gouvernement français, cette proposition de loi punit d’un an de prison et de 45 000 euros d’amende la négation du génocide arménien. Elle complète la loi de 2001 qui l’a reconnu. Ce génocide aurait fait jusqu‘à 1,5 millions de morts entre 1915 et 1917 selon les Arméniens ce que réfute catégoriquement Ankara.

Abdullah Gul, le chef de la diplomatie turque a dénoncé “un coup dur” porté aux relations franco-turques. Avant le vote, il avait brandi la menace de représailles économiques mais le gouvernement turc n’a pas lancé d’appel au boycott contrairement à certaines organisations turques.

Pour un éditorialiste turc, l’initiative des députés français risque d’augmenter les sentiments anti-européens et le nationalisme. Une perspective effrayante selon lui. Jeudi, plusieurs manifestants ont dénoncé l’attitude de Paris lors d’un rassemblement parfois violent devant l’ambassade de France à Ankara.

Le patriarche arménien de Turquie a également dénoncé le vote français qui “sabote” selon lui les efforts de dialogue entre Turcs et Arméniens. Il craint même des représailles contre les 80 000 membres de sa communauté.