DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sanctions nippones sur la Corée du Nord

Vous lisez:

Sanctions nippones sur la Corée du Nord

Taille du texte Aa Aa

A partir de ce soir, minuit, plus aucun produit, ni navire, ni même citoyen nord-coréen, ne rentrera au Japon. Tokyo renforce ses sanctions contre Pyong Yang, en représailles à l’essai nucléaire nord-coréen. Commercialement, cet embargo ne devrait pas avoir un impact important puisque la Corée du Nord ne représente que 0,02% du commerce extérieur nippon. La réponse de Pyong Yang au nouveau Premier ministre japonais Shinzo Abe ne s’est pas fait attendre, le régime communiste menace de fortes représailles. Tokyo est à cran depuis le premier tir de missile nord-coréen qui avait survolé son territoire en 1998. Le Japon, fidèle allié de Washington, ennemi juré de Kim Yong Il, est à peine à 500 km de la Corée du Nord.

Pendant ce temps, aux Nations-Unies à New York, il semble que les 5 grands du conseil de sécurité s’approchent d’un accord autour de la question des sanctions contre la Corée du Nord, une résolution pourrait être adoptée demain, malgré encore quelques divergences de points de vues, comme le souligne l’ambassadeur de Chine. Plus que jamais, le ballet diplomatique bat son plein : après le déplacement du président sud-coréen à Pékin, c’est l’Américaine Condoleeza Rice qui est attendue dans la région la semaine prochaine.