DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Turquie : la France en travers de la gorge

Vous lisez:

Turquie : la France en travers de la gorge

Taille du texte Aa Aa

Ce matin, tous les journaux turcs ne parlaient que de ça : le prix Nobel de littérature, à l’enfant du pays Ohran Pamuk, et surtout, le vote des députés français. Hier ces derniers ont décidé que la négation du génocide arménien serait passible de prison.

Dans les rues d’Istanbul, on s’indigne, Mustapha émet même des réserves sur l’adhésion à l’Union : “Nous la nation turque devons avoir une meilleure vision de notre avenir. Nous devrions réfléchir des centaines de fois à notre adhésion à l’Union européenne.” “On devrait boycotter les produits français, moi je vais le faire, rajoute une Stambouliote. Je ne vais plus acheter des produits de beauté, des voitures, de la nourriture française.”

Depuis hier, la Turquie est en colère contre la France, même si le gouvernement De Villepin, embarrassé, ne partage pas le choix des députés, et tente de préserver ses relations diplomatiques avec Ankara. Les députés au palais Bourbon ont décidé de punir sévèrement toute personne qui nierait le génocide arménien perpétré entre 1915 et 1917, le terme de génocide ayant toujours été rejeté par les Turcs. Les journaux français ce matin étaient également et en grande majorité très sévères vis à vis de ce vote, “un génocide de la pensée”, selon un confrère turc.